Gestion prévention de la démarque inconnue

GESTION PREVENTION DE LA DEMARQUE INCONNUE

Selon le dernier baromètre mondial du vol dans le commerce et la distribution réalisé par le Centre for Retail Research, la démarque inconnue (DI) a progressé en France de + 3,6 % atteignant plus de 4,9 milliards d’euros. Une estimation qui représente 1,42 % du chiffre d’affaires réalisé. Ce ratio est en hausse de 0,05 % par rapport à N-1.

Objectifs de la formation
  • Sensibilisation et prévention de la démarque inconnue.
  • Maitriser la démarque inconnue - Accroître sa vigilance dans la lutte contre la démarque.
  • Oser dire ce que l'on observe - Avoir la bonne réaction face à cette situation.
  • Savoir utiliser les matériels techniques à disposition du service de sécurité dans un établissement.
Public concerné
  • Toute personne ayant, par sa fonction, une relation directe ou indirecte avec du public
Prérequis
  • Aucun
Nombre de personnes
  • 10 personnes maximum
Durée
  • 6 heures soit 1 journée. 60% théorie / 40% pratique
Validation
  • Evaluation tout au long de la formation par l’intervenant, Attestation de stage ; Document de synthèse remis aux stagiaires

Description de la formation

I. Vérification

  • L’agent de sécurité qui lutte contre la démarque inconnue aura un rôle de contrôle du système de protection des marchandises. Avant l’ouverture des portes du magasin, il s’assurera, à l’aide d’un antivol, du bon fonctionnement du système de protection positionné au niveau des différentes caisses.
  • Il s’assurera ainsi que le système soit opérationnel et fonctionnel.

II. Procédure de contrôle des accès

  • Mettre en place et appliquer la procédure de contrôle des accès pour les visiteurs entrant avec des marchandises extérieures
  • Mettre en place et appliquer la procédure de contrôle des accès en appliquant la mesure d’état d’urgence en vigueur dans le pays

III. Surveillance « profiling »

  • Former sur la surveillance préventive et dissuasive
  • Détecter des comportements potentiellement frauduleux et/ou dangereux
  • Rendre compte à sa hiérarchie ainsi qu’à ses collègues et mettre en place un dispositif de surveillance et/ou de filature ou d’appréhension de l’auteur de l’acte frauduleux

IV. Système de télé surveillance

  • Sensibiliser et former les agents de sécurité à la télé surveillance
  • Maitriser l’outil de vidéo surveillance

V. Lutte contre la démarque inconnue en interne

  • Sensibiliser et impliquer TOUS les salariés sur les moyens de prévention
  • Mettre en place l’accès par un code pour enregistrer une modification
  • Améliorer la qualité de vérification des saisies de commandes à l’expédition et à la réception
  • Proposer aux salariés un emplacement de stationnement loin des sorties « personnel »
  • Mettre en place une procédure de « sortie » des salariés une fois leur journée de travail terminée

VI. Communication

  • Mise en place d’un code entre les caissières et les agents de sécurité

VII. Interpellation – Appréhension

  • Mettre en place les techniques d’interpellation ou d’appréhension dans le respect des différents codes, réglementations et règlements qui encadrent son intervention (CP, CPP, CSI, déontologie,…)
    • L’agent de prévention et sécurité doit voir le présumé voleur se rendre dans le rayon
    • L’agent de prévention et de sécurité doit voir le présumé voleur prendre l’article
    • L’agent de prévention et de sécurité doit voir le présumé voleur dissimuler, transférer, manger l’article
    • L’agent de prévention et de sécurité doit maintenir sa surveillance
    • L’agent de prévention et de sécurité doit s’assurer que le présumé voleur n’a pas payé l’article
    • L’agent de prévention et de sécurité doit appréhender l’auteur du délit après les caisses ou après les bornes antivol selon la configuration du magasin

VIII. Techniques de palpation de sécurité et d’intervention

  • Historique de la palpation
  • Les différentes techniques