Conseil Sécurité Recherche Dissuasion

Les bailleurs sociaux

Tranquilité publique : Gestion de l’insécurité et médiation

Session 10 personnes

Public : tout personnel confronté à des situations d’insécurité

Durée : 1 jour

Objectifs :

  • Identifier les situations pouvant générer de l’insécurité et des conflits
  • Appliquer des règles de négociation lors de situations sensibles
  • Intervenir dans le respect du cadre juridique et des limites de ses missions sans se mettre en danger

Programme :

Introduction

  • Le contexte, repères sur les situations d’insécurité
  • Recueil auprès des participants des principales situations sensibles rencontrées et des difficultés à les gérer

Le cadre réglementaire

Le cadre juridique sera présenté et analysé en fonction des situations évoquées, par exemple :

  • Règlement intérieur d’immeuble
  • L 126-3 modifié par la loi du 2 mars 2010 traitant de « l'occupation en réunion des espaces communs ou des toits des immeubles collectifs d'habitation » (attroupements dans les halls)
  • 122-5 CP sur la légitime défense
  • Réglementation sur les chiens dangereux
  • Procédure de gestion des épaves,…

Les comportements adaptés

  • La notion de sécurité physique : notions de distance et de positionnement, seul ou en équipe
  • Apprentissage de l’écoute active, de la synchronisation…
  • La communication
  • Comportements et gestuelles lénifiants
  • Sécurité : règles de base pour éviter de se mettre en danger, choix du lieu, choix du moment, évaluation de la tension, évaluation du degré relationnel,
  • Instauration d'un pacte de non-agression: « je ne présente pas de danger pour vous »
  • Débat sur les situations vécues dans le cadre de l'expérience personnelle : analyse et conseils de comportement
  • Découverte d’armes ou de   stupéfiant quelle attitude adoptée

Entraînement et mises en situation

  • Jeux de rôle organisés à partir de scénarios travaillés avec le groupe (les mises en situation pourront être réalisées sur site – dans un hall par exemple)
  • Débriefing, conseils et suggestions de l’intervenant
  • Définition de plan d’action individuel de progrès à mettre en œuvre à l’issue de la formation

CSRD a été créé par Régis DUBOIS, ancien fonctionnaire de police qui a fait une partie de sa carrière dans une division Anti-terroriste et ensuite à la Brigade de Recherche et d’Intervention « Brigade antigang » service le plus prestigieux de la police judiciaire au 36, quai des orfèvres à Paris, qui a à son actif le plus d’arrestations de malfaiteurs chevronnés en flagrant délit et de gestion de prises d’otages.

Quelques exemples d’actions de formations : Hôpital de Bastia, Action Enfance-village d’enfants de Boissettes, Kenzo, Monop’sation, Sécuritas, Bodyguard, DHL, Nestlé, Clinique de Turin, CP OR, magasin ZOLPAN, ville de Châtillon, ville de Nanterre, Derichebourg technologies etc…